L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Vendredi 27 octobre 2017 : 76e anniversaire des Fusillés parisiens de Châteaubriant

dimanche 22 octobre 2017

Comme depuis 2007, le Comité de Paris de l’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-
Aincourt organise la commémoration en hommage aux fusillés parisiens de
Châteaubriant.
Pour ce 76e anniversaire, nous avions décidé que cette cérémonie aurait lieu sur la place Charles Michels dans le 15ème arrondissement.
Le 26 juillet 2017, Jacqueline Olivier-Timbaud est décédée et ses obsèques ont eu lieu au Cimetière du Père Lachaise le 3 août dernier. Elle était la fille de Jean-Pierre Timbaud, militante de la Métallurgie CGT parisienne et à l’origine de la création de notre Amicale avec les Familles des Fusillés où elle n’avait de cesse de faire connaître cette histoire.
Le Comité a donc décidé de changer le lieu de notre cérémonie 2017.
Celle-ci se déroulera sur l’esplanade Roger Linet (lui aussi résistant et militant CGT de la
Métallurgie parisienne) face à la plaque qui rend hommage à Jean-Pierre Timbaud posée sur le mur du 94 rue Jean-Pierre Timbaud.

Elle aura lieu en plusieurs temps le :
VENDREDI 27 OCTOBRE 2017
 de 14h00 à 14h45 : Cérémonie en hommage à Jean-Pierre Timbaud sur l’Esplanade Roger
Linet.
 de 15h00 à 16h30 : Hommage à Jacqueline Olivier-Timbaud dans la salle Jean Borne au 1er étage du 94 rue Jean-Pierre Timbaud.
 à 17h30 : recueillement sur les tombes de plusieurs fusillés de Châteaubriant au cimetière du Père Lachaise (entrée par la rue des Rondeaux où nous vous donnons rendez-vous).
Ces cérémonies se feront en commun avec nos camarades de la Fédération CGT de la Métallurgie ainsi que ceux de la Métallurgie parisienne.
Pour ceux qui le peuvent et le souhaitent, nous irons à 10h00, ce vendredi 27 octobre, fleurir la plaque qui est apposée sur l’immeuble où ils habitaient au 88 bis rue Riquet dans le 18ème arrondissement.
soyons nombreux à leur rendre hommage

76e anniversaire des Fusillés parisiens de Châteaubriant


Comme chaque année, l’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt organise les cérémonies en hommage aux 27 fusillés de Châteaubriant le 22 octobre 1941, mais aussi aux autres premiers fusillés en nombre : 16 à Nantes et 5 au Mont Valérien le 22 octobre et 51 à Souges les 23 et 24 octobre et à travers eux à toutes celles et ceux, internés, fusillés, déportés qui ont, au péril de leur vie, combattu pour que
nous vivions dans un monde meilleur.
C’est grâce à eux, à toutes celles et à tous ceux, qui dès les premières heures de l’occupation et même avant en étant au coté des Républicains Espagnols se mobilisèrent, que le Conseil National de la Résistance dont nous fêtons cette année le 74e anniversaire de sa création le 27 mai 1943, a pu voir le jour. Son programme ambitieux, approuvé à l’unanimité le 15 mars 1944, a été mis en place dès l’issue de
la guerre dans une France détruite par 5 années de combats.
Alors que le gouvernement actuel, après ceux de Sarkozy et Hollande, continue à s’attaquer à tous nos acquis sociaux issus de cette période ; qu’en Europe les problèmes d’immigration posent la question du vivre ensemble, mais aussi le droit de chaque peuple à vivre correctement dans son pays ; être nombreux
dans la Carrière de Châteaubriant pour ce 76e anniversaire signifiera que nous ne laisserons pas détruire ces acquis, mais qu’au contraire, nous nous engageons, comme notre Amicale nous le propose avec son Badge « Soyons dignes d’eux » de poursuivre la lutte pour de nouvelles conquêtes sociales dans notre
pays mais aussi pour l’ensemble des peuples.

PDF - 1.6 Mo

Depuis trois ans, en France mais aussi en Europe, de graves attentats ont eu lieu. Les derniers à la voiture bélier viennent d’être perpétrés en Espagne. Ces fanatiques, attaquent, sans vergogne, notre démocratie, nos valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité, ce pourquoi nos camarades ont donné leur vie. Nous condamnons ces actes barbares qui ne servent, en réalité, qu’à instauré un climat de suspicion qui entraîne le rejet de l’autre, contraire à l’esprit de ceux qui ont donné leur vie pour un monde de paix, un monde ou l’Homme est au centre de toutes les préoccupations.

Déroulement des cérémonies et bulletin d’inscription