L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

La CGT condamne l’invitation de Macron à Netanyahu

Article CGT 5 juin 2018

mercredi 6 juin 2018

Le 15 mai dernier, la CGT condamnait avec force le massacre de la population palestinienne à la frontière de Gaza, perpétré par l’armée de l’État israélien, suite à la provocation de l’administration Trump que constitue le transfert de l’ambassade américaine vers Jérusalem.
Rappelons qu’avec le soutien de l’Autorité palestinienne des habitants de Gaza ont déposé des dossiers devant la Cour pénale internationale dénonçant un crime de guerre.
Le président de la République avait alors « condamné les violences commises par les forces armées israéliennes contre les manifestants à Gaza » et la France a appuyé la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour « qu’une enquête indépendante et transparente soit conduite. »
Force est de constater que son indignation a été de bien courte durée puisqu’il décide maintenant de dérouler le tapis rouge au Premier Ministre de l’État israélien, le 5 juin.
Est-ce une provocation supplémentaire ? Cette date du 5 juin est l’anniversaire du déclenchement par Israël de la « guerre des 6 jours » qui a conduit à l’occupation de nouveaux territoires par la force.
La CGT condamne l’opération que constitue la venue du Premier Ministre israélien qui participe à la légitimation de la politique de violence du gouvernement israélien à l’encontre du peuple palestinien.
Il est temps que les dirigeants de la France conjuguent leurs actes avec leurs paroles et adoptent une position digne en faveur du peuple palestinien.
Il est temps qu’ils écoutent le Parlement qui demande la reconnaissance de l’État de Palestine, clef de l’inauguration d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens et dans toute la région.

Montreuil, le 5 juin 2018