L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Nettoyage en lutte !

Bulletin info salarié-e-s du nettoyage

samedi 9 février 2019

Meilleurs vœux de santé et de bonheur aux travailleuses et aux travailleurs ! Et en
particulier aux salarié.e.s du nettoyage ! Ce moment des vœux est aussi l’occasion de saluer le courage de celles et ceux qui luttent contre un patronat particulièrement dur, un patronat qui s’appuie sur des syndicats bidons, ce qui en rajoute aux difficultés…
La lutte finit par payer, comme nous le démontre à nouveau, avec éclat, la victoire
des grévistes du Park Hyatt Vendôme. Pendant près de trois mois a été scandé
« frotter frotter il faut payer ! » devant le palace. Les grèves sont les moments de
vérité du syndicalisme, qu’elles soient ponctuelles et localisées, ou qu’elles portent
sur des enjeux généraux. Ces dernières années, nous n’avons pas eu de grande
victoire sur de grands enjeux (retraites, code du travail, services publics, sécurité
sociale,…), qui ont pourtant donné lieu à des périodes de luttes incluant la grève
dans plusieurs secteurs professionnels. Nous devons y réfléchir et agir pour que
soit rehaussé le rapport de forces dans ces moments-clés. Cela n’empêche pas
qu’au quotidien, dans un certain nombre d’entreprises, avec les syndiqué.e.s et
les salarié.e.s, nous menons l’activité syndicale CGT qui permet de faire valoir
des droits, de résister collectivement, de gagner sur des revendications. Notre défi
CGT est de généraliser cette activité concrète dans un maximum d’entreprises.
A Paris, 1,6 millions de travailleuses et de travailleurs produisent des biens de consommation et des services publics. Chaque bien, chaque service, qu’il soit vendu à la clientèle ou rendu à l’usager en contrepartie de l’impôt, incorpore une activité humaine particulière, indispensable à toute production : le nettoyage des locaux. Ce travail invisible est rendu visible lors des grèves ; ce qui semble banal en temps normal est mis en lumière en cas de conflit du travail. Par exemple, les salariés chargés du nettoyage des salles de sport Keep Cool ont gagné après deux jours de grève le 16 octobre dernier.
La visibilité, c’est aussi ce qu’ont cherché et obtenu les citoyens porteurs de gilets
jaunes (chasubles fluo de haute visibilité). Ce mouvement populaire conteste
le régime politique en place, porte des revendications, et bouscule bien des
habitudes. Mais aussi, il faut bien dire que ce mouvement est essentiellement
composé de gens concernés par notre champ de syndicalisation (situations
de travail, de retraite ou de chômage) et que la CGT n’a pas suffisamment
su rencontrer ces dernières années. Ce fait est à prendre en considération.
Je vous souhaite pour 2019 de croquer la vie à pleines dents, avec plein emploi, plein temps, plein salaire, plein respect, et enfin une articulation harmonieuse des temps de vie et de travail.
Benoît MARTIN,
Secrétaire Général de l’UD CGT Paris

Bulletin info salarié-e-s du nettoyage