La CGT Petite enfance, le SUPAP-FSU et l’UCP appellent les agent•es à une nouvelle journée de grève le 26 novembre.
Les syndicats revendiquent :

  • la diminution de l’amplitude horaire des EAPE en période de confinement ;
  • l’accélération des recrutements pour les renforts d’hiver ;
  • l’attribution d’une prime de reconnaissance.

Retrouvez l’appel en cliquant ici.


La Ville de Paris n’a apparemment pas entendu les revendications des agent•es. Elle se cache derrière les référentiels nationaux.

Voici le communiqué des organisations syndicales, à l’issue de cette journée de grève.


La CGT Petite enfance et le SUPAP-FSU appellent les agent•es à se mettre en grève à partir du 19 novembre pour revendiquer :

  • comme au premier confinement, l’accueil uniquement des enfants dont les parents travaillent ;
  • la réduction des effectifs d’enfants ;
  • le retour à l’amplitude d’ouverture des structures de 8h30 à 17h30 ;
  • l’attribution d’une prime pour tous les personnels qui travaillent pendant le confinement ;
  • la communication de statistiques claires et précises sur le nombre d’agent•es contaminé•es.

Retrouvez toutes les infos en cliquant sur ce lien.

La couverture médiatique :