Après une occupation du siège régional d’Île-de-France, rue Pétrelle, pour revendiquer des augmentations de salaire, les gazier•es parisien•nes sont allé•es interpeller le directeur général de GRDF au siège national. Absent pour cause de télétravail, son adjoint a seriné la même rengaine aux grévistes, sous le contrôle de la police.

Les agent•es appellent tou•es les gazier•es à entrer dans le mouvement dès la semaine prochaine.
Elles•ils revendiquent notamment :

  • 196 euros bruts par mois et par agent ;
  • la prime Covid pour l’intégralité du personnel ;
  • l’arrêt du démantèlement du service public du gaz.

Pour en savoir plus, téléchargez le tract en cliquant ici.